Crampes anales :
enfin une vraie solution pour les éliminer définitivement

AVERTISSEMENT :
Ce site ne peut en aucun cas se substituer à votre traitement médical. Seul, un médecin dans l’exercice de sa profession peut poser un diagnostic et prescrire un traitement médical.

Des millions de gens dans le monde ont des crampes à l’anus, appelées « proctalgie fugace », mais on en parle peu.

La seule façon de les éliminer complètement, et de façon naturelle, consiste à neutraliser l’excès d’électricité statique qui cause leur déclenchement. Voyez toutes les infos sur le site www.proctalgiefugace.info

Comment fonctionne la crampe anale ?

Selon l’état actuel des connaissances, on ignorait la cause de la proctalgie fugace. La théorie la plus probable serait que l’origine du déclenchement de la crampe anale est un déséquilibre ionique de la région rectale. Autrement dit, un excès d’ions positifs (protons) et un manque d’ions négatifs (anions).

Ce déséquilibre génère une source d’électricité statique dans la région rectale, qui provoque l’émission de micro-signaux électriques parasites vers les sphincters. Par conséquent, ceux-ci les interprètent comme des « signaux » venant du cerveau, et leur ordonnant de se déclencher. C’est la crampe anale.

En fait, notre corps est une « machine électrique » produisant une « électricité corporelle » destinée à transmettre les ordres du cerveau vers les muscles, via les nerfs.

Les crampes peuvent avoir de nombreuses causes secondaires, comme un manque de magnésium, l’âge, la grossesse ou la prise de certains médicaments. Ces causes entraînent un déséquilibre ionique local, avec un excès d’ions positifs et un manque d’ions négatifs. Cela génère un excès d’électricité statique dans les muscles.

La principale cause de déclenchement de la crampe anale est cet excès d’électricité statique qui s’accumule pendant la journée et se libère dans les muscles, causant des micro-signaux électriques qui sont mal compris par le muscle comme un ordre de contraction, ce qui entraîne une crampe.

Comment éliminer complètement vos crampes anales ?

La solution la plus efficace consiste simplement à neutraliser cette électricité statique qui provoque le déclenchement des crampes anales.

Pour cela, il existe un fin petit duvet antistatique, le MAGICRAMP, qui se place entre le drap housse et le matelas pour neutraliser naturellement l’excès d’électricité statique du corps.

Ils ont éliminé complètement leurs crampes anales !

Ces personnes ont accepté de témoigner de leur victoire contre les crampes anales. Ces témoignages sont certifiés sincères et véritables. Si vous êtes médecin proctologue, nous pouvons même vous mettre en contact avec elles et/ou leur médecin traitant.

Pierre (France)

Plus de crampes dès le 1er jour !

Virginie (France)

Plus de crampes dès le 1er jour !

5h de crampes anales (Brésil)

Edouard (Belgique)

Plus de crampes dès le 1er jour !

Témoignage à visage couvert.

Comment savoir avec CERTITUDE si vos douleurs anales sont bien une proctalgie fugace ?

Un simple coup de fil à notre spécialiste (7 jours sur 7 entre 13 et 23 heures), et il vous expliquera tout. Vous aurez son avis sur vos chances d’éliminer ces douleurs. Téléphone ou Whatsapp…

Principe de fonctionnement du MAGICRAMP:

Le matériau antistatique du Magicramp va échanger des ions positifs en excès contre des ions négatifs manquant.

Il va ainsi rétablir l’équilibre ionique, et empêcher les crampes de se déclencher.

Les crampes nocturnes disparaissent dès la première nuit. Le Magicramp est efficace dès la première nuit dans 90% des cas.

Le MAGICRAMP

Le Magicramp est un produit innovant conçu pour éliminer les crampes anales qui peuvent perturber votre sommeil. Le petit duvet Maxi de 40 cm x 60 cm peut être placé sur le lit pour éliminer les crampes anales les plus fortes, tandis que la version mini An’s pourra être emportée avec vous lors de vos voyages, ou si vous avez des crampes en journée.

Le Magicramp utilise une technologie qui neutralise naturellement l’excès d’électricité statique à l’origine des crampes nocturnes. Dans 90% des cas, il élimine les crampes anales dès la première nuit. Avec le Magicramp, vous pourrez enfin profiter d’une nuit de sommeil réparateur, sans avoir à vous soucier des crampes qui interrompent votre repos. Ses effets durent entre 5 à 10 ans, cela dépendra de votre sensibilité à l’électricité statique.

Et pour votre confort, il n’y a ni raccordement électrique, ni piles ni batterie à gérer. Il suffit de placer simplement le Magicramp entre le matelas et le drap de lit. Alors n’hésitez plus et optez pour une solution efficace et naturelle pour dire adieu aux crampes nocturnes !

De plus, nous sommes tellement convaincus de l’efficacité de notre produit que nous vous offrons une garantie totale de remboursement : si vous avez encore UNE seule crampe dans les 120 jours de réception, nous vous rembourserons intégralement.

Avant de commander, appelez notre spécialiste (disponible 7 jours sur 7 entre 13 et 23 heures), afin de confirmer si vos douleurs sont bien une proctalgie fugace.

Voir le n° de téléphone de votre pays

Essayez le MAGICRAMP 120 jours chez vous, et dites adieu aux crampes nocturnes !

Où trouver le MAGICRAMP ?
Combien ça coûte ?

Virginie (France), 60 ans : plus de crampes anales en 1 jour !

Depuis une trentaine d’années, Virginie souffrait plusieurs fois par mois de douleurs anales qui se déclenchaient la nuit et qui la faisaient terriblement souffrir pendant 1h à 1h30. Ses nuits étant souvent hachées, elle était épuisée au quotidien.
Elle ignorait totalement de quoi il s’agissait, imaginant que cela venait de ses intestins. Seul son mari était au courant et elle n’osait en parler à personne, pas même à son médecin. Elle avait honte, elle craignait l’examen. Et puis il y a 5 ans, ce fut la crise de trop. Elle n’en pouvait plus. Elle a osé taper sur internet : « douleurs à l’anus ». Et là, elle a appris à mettre un nom sur ce qui lui pourrissait la vie : la proctalgie fugace, autrement dit les crampes anales.
Et elle découvrait que beaucoup de gens en étaient atteints. On pouvait donc avoir des crampes à l’anus, comme pour les mollets ou les orteils ? Rien que de mettre un nom sur ces douleurs, cela l’apaisait déjà. Les nommer était formidable, mais y-avait-il un remède ?
Après avoir compris le phénomène d’excès d’électricité statique provoquant les spasmes des muscles autour de l’anus, elle a appliqué cette méthode, et depuis le premier jour, elle n’a PLUS JAMAIS EU de crampes anales.
Problème résolu…

Un cas rare, car exceptionnellement jeune : Eloi (France), 3 ans ! !

Les crampes anales commencent le plus souvent entre 30 et 40 ans, mais elles peuvent commencer plus tard, ou alors plus tôt vers les 15 ou 20 ans. Rarement en dessous de 10 ans. Mais pour le petit Eloi, un peu plus de 4 ans aujourd’hui, le diagnostic avait déjà été posé depuis l’âge de 3 ans : durant plus d’un an, il a eu des crampes anales atroces 3 à 4 fois par nuit. Il hurlait de douleur. Et ses parents ne dormaient plus non plus. En journée, Éloi était fatigué et perturbé, et ses parents étaient épuisés, déprimés. Une situation extrêmement difficile à gérer. Ils ont consulté plusieurs médecins spécialistes, qui n’avaient pas beaucoup de solutions à leur proposer : des sprays anti douleur sur l’anus dès l’apparition de la crise,… Mais rien ne résolvait le problème.
Et puis un jour, ils ont voulu en savoir plus, et on cherché sur internet, et sont tombés sur ce site parlant de la neutralisation de l’électricité statique : pour la première fois, une lueur d’espoir. Ils étaient un peu dubitatifs au début, mais ils ont relu le site deux ou trois fois, et ont compris que c’était la solution. Dès le premier jour d’utilisation de cette méthode, Eloi a dormi tranquillement toutes ses nuits. Et ses parents aussi. En journée, toute la famille a retrouvé le sourire et la tranquillité. Problème résolu…

Lucas (36 ans) : sa dernière crampe a duré 5 heures !

Depuis une dizaine d’années, Lucas avait des crampes anales qui duraient de 20 à 60 minutes. Les médecins étaient impuissants.
Et un jour, il a eu une crampes extrêmement forte qui a duré 5 (CINQ) heures ! Il a vraiment cru qu’il allait mourir. Il aurait voulu se rendre aux urgences, mais comment aurait-il pu expliquer ses douleurs. Il était presque paralysé par la douleur, quasi incapable même de parler à son épouse paniquée. Un véritable cauchemar. Après une heure, aucune amélioration. Après deux heures non plus. Après trois heures, quatre heures… L’enfer total. Il était absolument désespéré. Il ne savait que penser. Il a vraiment cru qu’il allait mourir. Après 5 heures de torture, la crampe s’est enfin calmée. Il était essoufflé. Il n’en pouvait plus. Durant les deux heures qui ont suivi la fin de la crampe, toute la région rectale était encore douloureuse. Au petit matin, il a enfin réussi à s’endormir, et son épouse a téléphoné à son employeur pour signaler que son mari ne viendrait pas travailler, car dit-elle « il a vomi toute la nuit… ». Un pieux mensonge pardonnable, car elle ne pouvait quand même pas expliquer qu’il avait eu une crampe anale de cinq heures… Vous imaginez.
Le lendemain, Lucas était désespéré et a cherché une solution sur internet. Il a alors trouvé notre site… Il a alors aussitôt mis en pratique la méthode. Et il n’a plus jamais eu la moindre crampe à l’anus. Cela fait maintenant presque dix ans que ça dure. Problème résolu…

Sarah (Suisse), 37 ans : problème résolu !

Cela faisait environ 1 an qu’elle avait des crampes anales. La première fois, elle ne s’est pas trop inquiétée, mais quelques semaines plus tard elles sont revenues, puis ont continué à raison d’une toutes les deux semaines. Ses crampes anales étaient très douloureuses et duraient en général 20 à 45 minutes, puis cela se prolongeait par des douleurs abdominales.

Elle était un peu inquiète, mais n’avait pas envie d’en parler à personne, car c’est toujours un peu délicat de parler de ce genre de chose, même à son médecin.

Un soir, elle a eu tellement mal, qu’elle a dû se résoudre à appeler un taxi pour se rendre aux urgences. Là, le médecin de garde a suspecté une appendicite. Fausse alerte, finalement ? Mais quand elle a insisté sur la localisation de ses « crampes », il l’a regardée bizarrement. Apparemment, il la prenait pour une folle. Alors, elle a repris un taxi et est rentrée chez elle, vexée et désespérée. Elle a laissé tomber la piste « médicale ».

Alors, elle a cherché des infos sur internet, et elle a découvert le site magicramp.com, qu’elle a étudié avec intérêt. Elle était surtout rassurée de savoir qu’elle n’était pas la seule à souffrir de ce problème. Et même que ces douleurs portaient un nom : une proctalgie fugace ! Joli nom, ceci dit en passant. Mais dans la réalité, ce n’est pas très glamour.

Après avoir tout lu, elle a décidé de contacter le responsable de la société qui fabrique ce MAGICRAMP. Elle l’a appelé un dimanche soir pour vérifier s’ils répondaient bien au téléphone 7 jours sur 7, comme annoncé… Et là, elle a été très étonnée : ledit responsable l’a écoutée attentivement, et lui a tout expliqué en détail. Elle l’a trouvé très disponible (même un dimanche soir) et très humain. En bref, il l’a rassurée.

Elle s’est donc décidée à commander le MAGICRAMP, en se disant que si ça ne fonctionnait pas elle serait quand même obligée de consulter son médecin.

Et surprise, dès le premier jour, les crampes anales ont complètement disparu. Après plus de six mois d’utilisation, elle n’a plus une seule crampe anale, sauf une seule fois où elle avait oublié de rester quelques minutes sur le dos sur le dos avant de s’endormir.

Un jour, alors qu’elle consultait son gynécologue, elle a voulu lui expliquer ce qu’elle avait eu, et comment elle les avait éliminées. Il l’a à peine écoutée et lui a lancé un « Ah bon… » et puis c’est tout. Il n’a même pas cherché à savoir comment elle avait résolu ce problème. Ça ne l’intéressait apparemment pas.

Elle aurait voulu avoir de son médecin une oreille attentive. Grosse déception. Elle a repensé à ce responsable de la société du MAGICRAMP qui avait pris tout le temps de tout lui expliquer un dimanche soir, alors qu’il était en famille. Il n’était pourtant même pas médecin, mais au moins, il l’a écoutée, il l’a rassurée, et son MAGICRAMP l’a complètement soulagée de son problème…

Jean-Marc WILVERS, l’inventeur du Magicramp, s’est inspiré des travaux du Dr Luigi GALVANI (18e siècle), voyez la vidéo ci-dessous. Il va créer alors des systèmes de neutralisation de l’électricité statique, à l’aide de fils de cuivre et d’un seau d’eau. Ensuite il va développer un duvet antistatique, appelé MAGICRAMP : ce sont les premiers utilisateurs qui lui ont suggéré ce nom, car ils trouvaient ses effets “magiques”. Le Magicramp est vraiment la solution la plus efficace et pratique à mettre en place à la maison.

Contactez nous

Nous sommes disponible par téléphone 7 jours sur 7 entre 13 et 23h (heure de Paris) :

France: +33 9 75 18 13 08
Belgique: +32 2 588 15 90
Suisse: +41 21 588 05 95
Canada: +1 5817 012 132

Adresse de la société

Magicramp Europe SRL
Rue des sources, 9
4890 Thimister-Clermont
Belgique